21-01-2018

Rance Environnement écrit au Préfet de Région


Qand va-t-on enfin reconnaître la réalité de l'envasement de l'estuaire de la Rance et cesser de biaiser ? Quand l’Etat va-t-il imposer à EDF le respect de ses obligations contractuelles ? 

Juste avant les fêtes de fin d'année 2017, Rance Environnement a écrit au Préfet de la région Bretagne, qui supervise le dossier du désenvasement de l'estuaire de la Rance, pour dénoncer les difficultés croissantes de navigation à l'approche de l'écluse du Châtelier et pour affirmer qu'EDF, l'opérateur de l'usine marémotrice de la Rance, ne respecte pas ses obligations contractuelles.

Le courrier évoque également "l’incompréhension de la population (...) à son comble face à la lenteur, la timidité et l’inadéquation des mesures prises", en concluant que "la colère gronde" dans la population riveraine.

Cliquez ici pour lire le courrier